/ Association THANAKA / Maisons d’enfants / Impressions du Népal, visite des deux centres de (...)
:: aperçu :: Maisons d’enfants

L’association Thanaka a ouvert deux centres d’accueil pour enfants défavorisés au Népal, l’un à Gaïkhur (province sévèrement touchée par la situation socio-politique du pays, en un temps, par la guérilla maoïste), l’autre près de Bhaktapur, aux portes de la capitale.

Tous deux sont des petites structures, ils ont atteint leur capacité d’accueil maximale, soit une petite douzaine d’enfants.

Pour se tenir informé de l'état d'avancement des actions menées par Thanaka, laissez votre email ! ! !

Impressions du Népal, visite des deux centres de Thanaka

Bonjour.

Juste deux mots pour vous parler un peu du Népal. Difficile sur place de vous transmettre directement tout ce que l’on peut ressentir, ce pays vous remplit tellement d’émotions...

Pascale vous a déjà décrit la situation des centres de Gaikhur et de Bhaktaphur.

JPEG

Gaïkhur a été une heureuse surprise. Force est de constater que les enfants ont l’air épanouis, heureux et que tout semble fonctionner correctement.
Ganesh, bien que très jeune, est très désireux de remplir sa fonction au mieux. Il est attentif auprès des enfants, joue le rôle de médiateur entre eux et également de professeur. Les deux femmes qui s’occupent de l’intendance, Thuli Kanthi (mère de Roshani) et Madhu B.K. (mère d’Arjun) font du mieux qu’elles peuvent. Sachant qu’il n’y a évidemment pas l’eau courante, la rivière se situe à trois quert d’heure de marche environ (pour nous autres pauvres européens...). J’ai vu Madhu B.K. descendre à la rivière avec une énorme cruche sur le dos et revenir au bout de 20 - 25 minutes... pfff, c’est sûr on a pas la forme.
De plus pour cuisiner, il faut aller chercher le bois, tout ça pour vous dire que tout est compliqué dans les montagnes pour assurer le quotidien et que leur temps est bien rempli par les tâches matérielles. La présence de Ganesh s’avère bien nécessaire.
Tous les enfants, vous le savez déjà, sont scolarisés et étaient fiers d’écrire l’alphabet sur des feuilles de papier et de nous les montrer.
Prakash (qui était celui qui semblait présenter le plus de difficulté) s’est installé à côté de moi un long moment avec un crayon de papier et une feuille blanche et rien ne semblait venir. Puis il s’est installé derrière moi (je me gardais bien de bouger) et après un long moment il m’a tendu sa feuille de papier où il avait inscrit l’alphabet, tout fier de lui...
Je ne suis pas prête d’oublier son sourire lumineux lorsqu’il m’a tendu sa feuille et son crayon pour que je marque quelque chose. Quand j’ai marqué « OK », il a éclaté de rire... c’est dingue comme cela vous réchauffe de l’intérieur...
Ce que l’on peut dire c’est que le centre remplit bien son rôle, quand on pense que Maïa et Lal souffraient de malnutrition et leur arrivée étaient tout repliés sur eux et quand on voit aujourd’hui comme ils semblent ouverts et heureux... on se dit que le centre remplit bien son rôle. Tous les enfants suivent des règles bien établies qui les aident à se structurer, l’heure des repas, des devoirs, de la toilette...
Donc pour Gaikhur nous étions tous grandement rassurés et il a été dur de quitter tous ces enfants et amis - enfin je crois que l’estomac de François lui ne s’en est pas trop plaint, il a un peu de mal avec le dal bath (plat typique népalais)...

JPEG

Quant au Centre de Baktaphur que vous dire, je ne peux que dire tout le bien que je pense de Prithivi (c’est quelqu’un notre Prithivi !).
Il s’est démené comme un diable pour rechercher la maison (très chouette, très claire avec l’eau courante à l’intérieur), acheter tout ce qui était nécessaire (cuisinière, matelas, draps, couverts...) rechercher une dame pour l’aider et s’occuper des 7 petites crevettes que sont en commençant par les filles, Muna (10 ans), Surucchee (8 ans), Ekta (6 ans) et Pratima (5 ans), et les garçons, Sunil (7 ans), Suman (6 ans), et Sunjeep (6ans).
Il s’occupe de faire la cuisine, des soins à leur donner toujours souriant mais très respecté des enfants.
Et Bimala la dame qui s’occupe également des enfants semble également très à l’écoute de ceux-ci. Prithivi était si heureux de nous voir, de retrouver François, de nous montrer tout ce qui avait été réalisé. Et vraiment, on a été soufflé, il avait acheté des posters éducatifs pour les installer dans la chambre des petits, installé des portes manteaux à hauteur des enfants (je pense qu’il s’est inspiré de tout ce qu’il a vu en France et notamment de la visite à l’école de Fantin et Louison...). Le bonheur de Prithivi à s’occuper de ces enfants fait plaisir à voir et le bonheur que ceux-ci expriment nous fait chaud au coeur...
On s’aperçoit aussi combien Prithivi a été marqué par sa visite en France et combien il est attaché à tous les tanaka’s members (comme il dit) et notamment aux enfants, il parle très souvent de Lucas, de Louison et Fantin avec beaucoup d’émotion.
Je crois vraiment que ce voyage en France a "nourri" Prithivi comme le Népal a "nourri" nos esprits... Tout ce qu’il a pu ressentir, voir, fait qu’il s’investit énormément dans ce projet (pas seulement d’ailleurs, il a en lui un amour profond et désintéressé pour ces enfants).

Bon je vais arrêter là, je m’aperçois que je ne pensais écrire que deux lignes et en fait il est difficile d’arrêter...

Je vous quitte en vous transmettant ce que m’a murmuré au creux de l’oreille Prithivi au moment du départ, devant l’aéroport, en me serrant très fort dans ses bras : "Transmets à tous les thanaka’s members toute ma tendresse et mon amour...".

Peut-être a-t-il dit encore autre chose, mais j’étais tellement émue moi-même... occuper à contenir mes larmes...

A bientôt donc et merci Anne Sophie pour ces merveilleuses impressions de son voyage au Laos, comme dit François : "je crois qu’elle commence à avoir l’âme jaune !"

Carmen


Publié le 13 mars 2004, mis à jour le 7 novembre 2006 , par Carmen Galan

Articles liés

Visites des lieux

Une vision succinte des projets que l’association mène.



Partager cette page

Références et liens

  • Citta

    L’asso­cia­tion (amé­ri­caine) gère plu­sieurs pro­jets sur le Népal et l’Inde entre autres. Thanaka doit (...)
  • Garuda

    L’asso­cia­tion Garuda mène prin­ci­pa­le­ment deux acti­vi­tés. Tout d’abord, elle par­ti­cipe à (...)
  • MeroNepali : dictionnaire Français - Népalais

    Le Premier, Seul et Unique Dictionnaire Franco-Népali Online Sonore Interactif et Gratuit ! The (...)
  • S.O.S. Enfants

    SOS Enfants est une asso­cia­tion huma­ni­taire qui offre une aide à l’enfance dans le monde. (...)

Dernière manifestation

Recherche
Connexion
Liste de diffusion
Devenir membre du site

Vous inscrire sur ce site

Entrez votre adresse email dans le champ ci-dessous. Vous recevrez à cette adresse un courrier de confirmation d’inscription et un lien. Ce lien vous permettra de sélectionner les listes de diffusion publiées ici.

Liste de diffusion :

Contact

Contacter l'association

Association Thanaka
20B Grande Rue
21380 - Messigny et Vantoux
 

Contacter un membre contributeur


Dans la presse

5/12/2014
L’asso­cia­tion Thanaka ­or­ga­nise samedi et diman­che, une expo­si­tion-vente de pro­duits d’arti­sa­nat asia­ti­que au profit de ses actions pour les jeunes (...)
24/05/2014
Basée à Messigny-et-Vantoux, l’asso­cia­tion Thanaka a orga­nisé une expo­si­tion-vente d’objets arti­sa­naux en pro­ve­nance du Népal. Les sommes récol­tées (...)
24/11/2012
L’expo­si­tion-vente d’arti­sa­nat asia­ti­que orga­ni­sée par l’asso­cia­tion Thanaka - qui mène des pro­jets de coo­pé­ra­tion en faveur des pays en voie de (...)

Pages 1 | 2 | 3 | 4

Association Thanaka - 20B Grande Rue - 21380 - Messigny et Vantoux
 -  RSS 2.0 - Mentions légales et crédits
Ce document est issu du site Internet de l'association Thanaka : http://www.thanaka.org.
Les droits de reproduction sont réservés.